News & Actualités

Appareil auditif : les différents types disponibles

Appareil auditif : les différents types disponibles

Saviez-vous que 16 % de la population française souffre d’une déficience auditive ? La Direction des Études de la Recherche et de l’Évaluation (DREES) précise aussi que les plus de 50 ans sont les plus touchées. Il y a de quoi s’alarmer quand nous connaissons que les risques de développer un trouble cognitif sont de 94 % chez les personnes malentendantes. Rassurez-vous : si vous êtes victime d’une perte auditive, vous n’êtes pas condamné aux acouphènes ni à la surdité. Vous avez le choix entre 5 types d’appareils auditifs : les prothèses intra-auriculaires, en contour d’oreille, en micro-contours, connectés et rechargeables. Cet article vous donne les clés pour comprendre le fonctionnement de chaque aide auditive. 

Les appareils auditifs en contour d’oreille

Les prothèses auditives Behind The Ear (BTE) se placent au-dessus de votre oreille ou derrière le pavillon. Privilégiez ces appareils si vous souffrez d’une déficience auditive profonde ou sévère. Cette situation traduit une perte supérieure à 70 %.

Le microphone de ce type d’aide capte le son pour le convertir en signaux électriques. Le haut-parleur intégré au boîtier les transforme ensuite signaux acoustiques.

L’embout auriculaire s’insère quant à lui dans le conduit auditif extérieur. C’est lui qui transporte le son via un tube en silicone perforé. Nous distinguons ici le Contour traditionnel BTE de plus de 2,5 mm et le Contour Tube Fin de 1 mm.

Vous souhaitez acheter un appareil auditif de ce type ? Exigez un modèle étanche à l’eau, à la sueur et à la poussière.

Les prothèses intra-auriculaires

Les appareils auditifs intra-auriculaires ou In-The-Ear (ITE) sont des prothèses sur mesure. Elles n’ont ni tube ni boîtier apparent pour une insertion plus facile dans votre oreille. Nous le considérons comme le meilleur appareil auditif pour une perte d’audition légère à moyenne.

L’audioprothésiste réalise la coque de votre prothèse avec une empreinte personnalisée. Avec le modèle de petite taille In-The-Canal (ITC), votre pavillon est dégagé. Introduisez son micro-boîtier dans votre conduit auditif. L’écouteur associé optimise ensuite votre environnement sonore.

Vous recherchez un appareil auditif intra auriculaire encore plus discret ? Laissez-vous charmer par le plus petit dispositif intra-auriculaire disponible : la prothèse Completely-in-the-Canal (CIC) pratiquement invisible. Le fil de nylon qui l’équipe sert à le retirer sans encombre. 

Les micro-contours d’oreilles

Ce sont des variantes de la prothèse BTE. La puce responsable du traitement du son se trouve ici dans un mini boîtier. L’appareil se place derrière le pavillon de votre oreille, relié au conduit auditif par un fil très fin. Il convient si vous avez une perte auditive allant de légère à sévère.

Nous distinguons deux catégories : les micro-contours à écouteur déporté (RIC) et les micro-contours open (CO). L’écouteur qui équipe les premiers modèles se loge dans votre conduit. Il s’y maintient grâce à un micro-embout sur mesure ou une canule en silicone.

L’écouteur des modèles CO se situe quant à lui à la sortie du boîtier. Vous recevez le son par l’intermédiaire d’un tube fin. L’extrémité de ce dernier s’adapte à un micro-embout auriculaire ou une canule classique.

Types d’appareils auditifs : découvrez les modèles connectés

Au moment de choisir l’appareil auditif adapté à votre déficience auditive, n’oubliez pas de privilégier sa fonctionnalité.

Les aides connectées utilisent la liaison Bluetooth pour se lier à votre télévision, smartphone, tablette ou ordinateur. Elles sont reliées à des boîtiers spécifiques à chaque marque. Ces dernières se fondent dans votre décor à l’image d’un disque dur ou d’une box Internet.

Facilitez-vous la tâche au quotidien avec une prothèse qui perçoit directement le son du téléphone en streaming direct. Vous n’aurez plus besoin d’un accessoire intermédiaire pour recevoir vos appels.

Nous distinguons trois protocoles pour les appareils auditifs de cette catégorie :

  • Made For All compatible à tous les systèmes d’exploitation,
  • ASHA spécifique à Android,
  • Made for iPhone destiné aux appareils sous iOS.

Faites votre choix selon la technologie des objets connectés que vous avez à la maison.

Les prothèses auditives rechargeables

Un appareillage auditif fonctionnel au quotidien sans avoir à changer de pile tous les 10 jours ? C’est possible avec les solutions rechargeables. La station de recharge qui accompagne ces modèles alimente leurs accumulateurs pendant votre sommeil. Vous profitez ainsi d’une très grande autonomie (autour de 20h).

Nous vous recommandons d’acheter un dispositif de ce type si vous avez des problèmes de dextérité. Le système de recharge est très simple. Il se désactive dès que les batteries sont pleines, ce qui garantit une bonne longévité aux accumulateurs.

Les audioprothèses lithium-ion sont les modèles les plus avancés de cette catégorie. La technologie qu’elles embarquent leur confère une meilleure autonomie que celle des accumulateurs. Vous avez par ailleurs le choix entre un chargeur nomade ou classique pour recharger votre aide auditive.

 

Tableau comparatif des principaux types d’appareils auditifs

 

 

Quel est le prix des différents types d’appareils auditifs ?

Le saviez-vous ? Sur 10 malentendants, 8 personnes hésitent à se faire appareiller en raison des prix trop élevés. Le coût des appareils auditifs varie entre 950 et 2200 €. Les modèles haut de gamme coûtent jusqu’à 3000 €.

Grâce au panier 100 % santé, vous pouvez obtenir gratuitement un appareil auditif. Chaque audioprothésiste fixe cependant le prix de ses prothèses de classe 2. Amortissez le coût de cette opération vitale pour votre bien-être avec une mutuelle santé.

 

Tableau synthétique des prix et remboursement d’aide auditive

 

 

 

En conclusion, il existe 5 types d’appareils auditifs. Les principaux sont les prothèses intra-auriculaires, BTE et RIC. Le meilleur appareil auditif dépend de votre degré de perte auditive et de votre budget. 1 français sur 2 n’a cependant jamais effectué de bilan auditif. Nous vous encourageons donc à consulter un spécialiste ORL ou un audioprothésiste, si vous avez des doutes par rapport à votre audition. Un test auditif n’engage à rien, n’ayez crainte !

Petit futé
La presse en parle :